Le Gouvernement du Sénégal et l’AMCOW organiseront l’AfricaSan 4 du 8 au 10 octobre 2014 au King Fahd Palace Hotel, Pointe des Almadies Dakar, Sénégal. AfricaSan 4 devrait attirer environ 40 Ministres, chargés de l’assainissement de toute l’Afrique, ainsi que 500 participants provenant des institutions de l’État, de la société civile, des donateurs et des banques de développement, des organisations multilatérales, de recherche et du secteur privé.

AfricaSan 4 poursuit la tradition de l’AfricaSan, en renforçant les approches qui ont produits des résultats. C’est essentiellement une rencontre politique, visant à élever le degré de priorité pour l’assainissement au sein de la nouvelle génération des dirigeants du san. Le calendrier de l’AfricaSan 4 est tombé au bon moment, autant que la dernière réunion de l’AfricaSan, pour évaluer les progrès réalisés par rapport aux OMD ; tout en étant bien placé pour impulser la dynamique en matière d’assainissement et d’hygiène pour les ODD.

Le thème de l’AfricaSan 4 “Faire de l’assainissement pour tous, une réalité en Afrique” répond aux idéaux visionnaires d’une nouvelle génération de Ministres africains chargés de l’assainissement. Il met la barre très haute, afin que le processus des engagements d’eThekwini très réussi puisse examiner une nouvelle série d’objectifs et d’indicateurs pour aider à accélérer le progrès vers la couverture universelle.

Le thème de l’AfricaSan 4 est non seulement lié à l’accès à l’assainissement, mais aussi vise à aborder l’ensemble de la chaine de valeur en matière d’assainissement (endiguement, vidange, transport, traitement, évacuation et réutilisation). Par ailleurs, il se focalise également sur l’accès total à l’échelle d’assainissement, ainsi qu’éradiquer la défécation en plein air en Afrique. Par assainissement, l’on entend également hygiène : AfricaSan 4 organisera un débat spécial pour trouver les voies et moyens afin d’accélérer le changement des bons comportements en matière d’hygiène.

AfricaSan 4 a également eu une procédure régionale et nationale forte qui a conduit à la réunion de Dakar. Procédure dirigée par le président du sous-comité du Groupe de travail de l’AMCOW, chargé de l’AfricaSan, les pays du WSP se sont engagés dans trois réunions régionales substantielles au cours desquelles, les pays se sont engagés dans un échange entre pairs sur le progrès et les défis du secteur dans les plans d’action nationaux. Le progrès réalisés dans les plans d’action nationaux et par rapport aux engagements d’eThekwini ont été examinés et les résultats seront présentés lors de l’AfricaSan 4. Une caractéristique de ce processus de préparation était l’effort notable pour aligner les différentes procédures de surveillance du secteur de l’assainissement en Afrique.

Objectifs et résultats de l’AfricaSan 4

L’objectif général de l’AfricaSan 4 est d’aider les pays africains à atteindre l’accès universel à de meilleures conditions d’assainissement et à l’adoption de bons comportements d’hygiène, à améliorer la gestion des services dans l’ensemble de la chaine de valeur, à éradiquer la défécation en plein air et à aider tous les africains à gravir tous les échelons en matière d’assainissement.

Les objectifs spécifiques de l’AfricaSan 4 sont:

  • Lancer un nouvel engagement panafricain, approuvé par les ministres, afin d’atteindre l’accès universel à l’assainissement et éradiquer la défécation en plein air: la réunion a examiné les progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de la Déclaration d’eThekwini et étendre les objectifs d’eThekwini et affiner les indicateurs, sur la base de l’expérience acquises jusque-là et faire refléter ces nouveaux engagements politiques.
  • Fournir un soutien par les pairs au pays: Africasan 4 permettra aux pays africains participants de partager des expériences dans la mise en œuvre des plans d’action de pays et atteindre les engagements de la réunion de haut niveau d’eThekwini et l’Assainissement et l’Eau pour tous (SWA). La réunion donnera l’occasion aux pays de présenter une revue des plans d’action par pays en matière d’assainissement et d’hygiène, afin d’améliorer leur qualité, le réalisme et les possibilités d’impact. Le soutien des pairs permettra aux pays qui ont fait des progrès de soutenir ceux qui trainent derrière.
  • Suivi du progrès: Faire le point sur le progrès réalisé par les pays africains depuis l’AfricaSan 3 en 2008 et les progrès nécessaires pour atteindre les OMD en matière d’assainissement d’ici 2015 et œuvrer vers l’agenda de développement post 2015, de sorte que personne ne soit privé du droit à l’assainissement en Afrique.
  • Promouvoir une base de connaissances plus solide et l’apprentissage mutuel dans toute l’Afrique: Renforcer les résultats en matière d’assainissement et d’hygiène en Afrique et l’échange de connaissances sur les stratégies afin de pouvoir surmonter les principaux obstacles en vue d’aider les décideurs dans la mise en œuvre des programmes d’assainissement et d’hygiène de grande échelle.
  • Plaider pour l’assainissement et l’hygiène: Rehausser l’image de l’assainissement et de l’hygiène en tant qu’élément essentiel du développement durable dans la région et renforcer le leadership et le plaidoyer pour un assainissement soutenu et des changements de comportement afin de veiller à ce que les groupes les plus exclus soient atteints. AfricaSan réaffirmera son alignement avec les 5 années de l’UNSGAB en matière d’Assainissement et le récent appel à l’action lancé par le Secrétaire général de l’ONU pour des mesures en matière d’assainissement.

Résultats

Le principal résultat de l’AfricaSan 4 sera une nouvelle déclaration ministérielle par rapport aux nouveaux engagements pouvant être suivis à l’échelle du continent, relatifs aux principales phases en vue de faire de l’assainissement pour tous, une réalité en Afrique.

Autres résultats sont:

  • Accord ministériel sur le soutien accordé à l’assainissement au sein de l’AMCOW
  • Plans d’action individuels par pays et un résumé des progrès réalisés par tous les pays.
  • Déclaration de presse par pays
  • Engagement renouvelé en faveur de l’assainissement et de l’hygiène
  • Le prix de l’AfricaSan pour reconnaitre les contributions exceptionnelles à matière d’assainissement et d’hygiène en Afrique.
  • Présentation des documents thématiques et des questions d’études
  • Analyse conjointe AMCOW/JMP 2014 sur l’assainissement et l’hygiène en Afrique
  • Rapport sur les conclusions du GLAAS 2014 en Afrique